Mis à jour le mardi 18 septembre 2018
Actualités
Voyage mémoire avec les élèves de 3ème

Suite du projet : Voyage en Normandie du 21 au 23 mars.
vendredi 23 mars : Pour notre dernière matinée, nous avons visité le musée de débarquement à Arromanches. La visite était intéressante et très pédagogique!




jeudi 22 mars : Bonjour à tous, notre voyage se déroule bien, nous découvrons les plages et les autres lieux emblématiques du débarquement.



Les élèves sont bien arrivés en Normandie. La nuit à été un courte mais tout le monde est en pleine forme.

 

Après une journée très instructive et intense dans le mémorial de Caen, nous avons encore des élèves très motivés pour les ateliers!


 Dans le cadre d'un projet mémoire tous les élèves de 3ème ont participé à une rencontre avec M. Nallit mercredi 10 janvier.

Louis VOGT, 3ème C nous raconte : 
 
"Le mercredi 10 janvier dernier, nous avons rencontré un homme de 95 ans, résistant durant la Seconde Guerre mondiale à Lyon. D'une voix assurée, il nous a fait partager son expérience de résistant puis nous a raconté sa déportation dans un camp de concentration situé en Allemagne.

Mr Nallit n'était âgé que de 15 ans quand la guerre a éclaté, mais il a tout de même demandé à son père de pouvoir aller combattre aux côtés des troupes françaises. Son père étant une « gueule cassée » après avoir combattu entre 1914 et 1918. Son père a donc refusé de lui signer cette autorisation parentale en lui disant qu'il refusait qu'il se sacrifie lui aussi.

En 1940, Mr Nallit est alors âgé de 16 ans, il a déjà un emploi et décide de s'engager dans la résistance lyonnaise. Durant quatre ans, il participe activement à la distribution de journaux relayant les informations du général de Gaulle depuis Londres par exemple.

En 1944, il fût arrêté par la Gestapo dirigée par Klaus Barbie sur dénonciation. Il a été torturé afin de lui soutirer des informations sur ces supérieurs pour que les nazis mettent fin à cette résistance particulièrement présente à Lyon, mais Mr Nallit resta muet. Il passa une quinzaine de jours à la prison de Montluc puis dans un camp de transit à Paris enfin il fût envoyé dans le camp de concentration de Bunchenwald.

Il nous a raconté le voyage vers ce camp, déjà fatal pour certains de ces voisins, puis son arrivée. Il nous a raconté cette faim qu'il ressentait tout le temps, son travail éprouvant puis la manière dont les Kapos les faisaient souffrir. Il passa une année entière en camp de concentration entrecoupé par des passages dans des usines allemandes.

En 1945, les S.S lui firent parcourir presque 900 km dans toute l'Allemagne afin d'éviter les offensives russes venant de l'Est et les offensives des Alliés à l'Ouest. Ils furent libérés par des soldats anglais puis amené dans une infirmerie afin de reprendre un petit peu de poids. En effet bien que Mr Nallit soit un homme grand en taille, après cette année passée en camp de concentration il ne pesait plus que 38 kilos. À son arrivée à Lyon sa mère ne l'a pas reconnu tellement qu'il était amaigri. Il lui a fallût trois ans pour reprendre un poids normal.
Il fut l'un des premiers à témoigner dans les écoles dans les années 50. Aujourd'hui encore malgré son âge avancé il continue de venir témoigner afin que plus jamais de telles horreurs n'arrivent.
Son témoignage m'a beaucoup touché et marqué et je souhaite qu'il puisse encore longtemps partager son expérience au plus grand nombre."